Faire taire les ultras antifa FAIL

Le Clapton FC est un club de football anglais de l’est de Londres qui évolue en Essex Senior League (correspondant à la 9ème division anglaise). Depuis 2012, ses tribunes sont animées par les Clapton Ultras, groupe de supporters mettant toujours en avant leurs valeurs antiracistes, antisexistes, contre l’homophobie, working class… Le dynamisme de ce groupe en fait le principal groupe ultra de sa ligue.

Clapton Ultras : des ultras antifa ET féministes.

Clapton Ultras : des ultras antifa ET féministes.

Banderole des Clapton Ultras souhaitant la bienvenue aux immigrés et aux Rroms.

Banderole des Clapton Ultras souhaitant la bienvenue aux immigrés et aux Rroms.

Cortège des Clapton Ultras lors d'une manifestation en solidarité avec le peuple palestinien.

Cortège des Clapton Ultras lors d’une manifestation en solidarité avec le peuple palestinien.

Voilà une situation qui ne pouvait que déplaire aux fachos de tous poils (et à ceux n’en ayant pas un sur le caillou). Les fachos ont d’abord tenté la voix légaliste en ressortant les mêmes armes qu’ils avaient utilisées quelques mois plus tôt pour obtenir le bannissement de l’Inter Village Firm, supporters antifascistes du petit club Mangotsfield United FC. Ils avaient alors déposé 6 plaintes, concernant principalement l’usage d’engins pyrotechniques et l’affichage de symboles politiques dans les tribunes et ainsi obtenu l’interdiction de l’Inter Vilage Firm.1

Inter Village Firm, groupe de supporters antifascistes du Mangostfield FC, bannis suite aux plaintes des fachos.

Inter Village Firm, groupe de supporters antifascistes du Mangostfield FC, bannis suite aux plaintes des fachos.

Manque de bol pour eux, leur tentative de pression sur le club n’a cette fois-ci pas fonctionné puisque Vincent Mc Bean, le dirigeant (noir) du club a déclaré en réponse «Nous avons une forte éthique dans le club de ne tolérer ‘aucune sorte de discrimination ou de racisme.« 

Les fachos ont donc décidé d’utiliser leur méthode favorite : la violence brute. Après un round d’intimidation ridicule en octobre, ils ont concentré leurs forces pour attaquer les Clapton Ultras le 20 décembre 2014. Se sont à cette occasion regroupés des militants de la South East Alliance, de l’English Defense League et des Casuals United venus de tout le pays (à l’image du bien connu Mark Johnson (aka Mark Carlton), qui a fait le déplacement avec plusieurs membres de l’EDL de Huddersfield à 300 bornes au nord de l’Angleterre). Bon, ils auraient été mieux inspirés de renoncer à leur grande bataille car ils ont bien regretté d’avoir voulu s’en prendre aux Clapton Ultras.

En octobre, les fachos viennent provoquer en se prenant en photo près du stade où joue Clapton FC. De gauche à droite : Mark Carlton, Dave Clark, Donna Young, Claire Clark, Kevin Layzell, Anthony Carter-Hyam, Martin Jackson, Roy Price, Paul Skinner, Danny Smith and Jay Butler.

En octobre, les fachos viennent provoquer en se prenant en photo près du stade où joue Clapton FC. De gauche à droite : Mark Carlton, Dave Clark, Donna Young, Claire Clark, Kevin Layzell, Anthony Carter-Hyam, Martin Jackson, Roy Price, Paul Skinner, Danny Smith and Jay Butler.

Ils ont mené coup sur coup deux attaques sous forme d’embuscades, une à la mi-temps, une autre durant la seconde période dans un parking souterrain. Les deux attaques ont été assez facilement repoussées par les antifascistes, les fachos ayant du commencer à s’entraîner pour le prochain marathon de Londres. A noter que la première session d’entraînement s’est mal terminée pour Paul Prodromou ( qui se fait appeler Paul Pitt) le leader de la South East Alliance qui a fini sa journée à l’hôpital.

Comme le souligne le site antifascistnetwork, il faut dire que les troupes d’élites du commando facho pourraient prendre un abonnement permanent sur ce blog :

Début février 2014, Paul Prodromou veut taper une militante antifasciste et ... tape son propre fils en pleine tête !

Début février 2014, Paul Prodromou veut frapper une militante antifasciste et … tape son propre fils en pleine tête !

Le 10 mai 2014, l'EDL attaque en net surnombre des antifascistes dans un pub de Sheffield mais se prend une solide dérouillée comme en atteste cette photo de Mark Johnson.

Le 10 mai 2014, l’EDL attaque en net surnombre des antifascistes dans un pub de Sheffield mais se prend une solide dérouillée comme en atteste cette photo de Mark Johnson.

Sources : Libcom et antifascistnetwork

  1. pour comprendre à quel point les fachos aiment la contradiction, il faut préciser que les groupes d’ultras et de hools d’extrême-droite se présentent tous comme anti-système, opposés aux instances footballistiques chantres du football moderne qu’ils disent combattre. Au cœur de leur lutte contre le football moderne, ils placent la lutte contre la répression des supporters, dénonçant notamment l’interdiction des engins pyrotechniques et leur liberté d’expression politique bafouée par les lois et règlements interdisant le racisme, les symboles nazis… Bien sûr, ils n’ont de cesse de dénoncer les groupes antifascistes comme étant les chantres du football modernes et les complices de la répression. On voit ici combien les actes sont à l’opposé des propos comme toujours chez les fachos ! []

Une réflexion au sujet de « Faire taire les ultras antifa FAIL »

  1. Ping : Meilleurs vœux antifascistes WIN ! - FailFaf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *