Désobéissance municipale WIN

Nous avons pas mal causé des candidats d’extrême droite aux municipales, il nous faudra donc revenir prochainement sur ce qu’ils sont devenus une fois élus. En attendant on va commencer par un des plus médiatiques de ces nouveaux élus de l’extrême-droite, Robert Ménard, l’ancien secrétaire général de reporter sans frontière, qui s’est fait élire maire de Béziers sur une liste Rassemblement Bleu Marine, qui refuse l’étiquette d’extrême-droite mais s’entoure d’identitaires après avoir été élu avec le soutien du FN !

Fidèle à la ligne du FN, le maire élu depuis seulement un mois multiplie les annonce pour essayer de se donner une image hyperactive par opposition aux autres partis qui seraient trop inertes. Ainsi, après son très démagogique et sécuritaire couvre-feu nocturne pour les mineurs de moins de 13 ans, l’édile vient d’annoncer un arrêté municipal interdisant d’étendre du linge au balcon ou aux fenêtres le jour.

Si Béziers est connu pour sa feria, son équipe de Rugby et ses vins de l’Hérault, la ville s’illustre dans un autre classement : la deuxième ville du département était ainsi 5ème dans le classement 2011 des villes les plus inégalitaires de France en fonction de l’indice de Gini.

L’extrême-droite qui prétend porter la voix « des petits » est en fait la pire arme de la bourgeoisie. Ainsi, Robert Ménard pourrait chercher à réduire les inégalités, mais il préfère cacher la pauvreté par la répression. Évidemment les riches disposant d’un jardin en ville pourront faire sécher leur linge au soleil bien caché, mais les plus pauvres se contenteront du traditionnel tancarville dans leur salon, car une ville avec partout du linge au fenêtres, ça fait décidément trop pauvre et ça ne donne pas une bonne image (peut-être également que ça donne une image trop « méditerranéenne »). Mais que les Biterrois se rassurent, leur maire a tenu à préciser qu’ils pourraient sortir leur linge … entre 22 heures et 6 heures du matin, sûrement pour le faire sécher au clair de lune.

Robert Ménard : Pas de fachos dans nos quartiers. Fuck FN !

La photo ci-dessus n’est qu’un montage, mais voilà une idée d’action de désobéissance certes bien insuffisante mais sympathique et surtout facile à reproduire (une banderole avec son véritable linge propre suffit, pas besoin de bousiller 6 T-Shirt blancs) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *