Citoyennisme et apolitisme FAIL

On a vu ici que les fachos pouvaient s’incruster dans nos initiatives dans le but de nuire à l’extrême-gauche. Mais ils peuvent aussi parfois prendre place dans « nos » manifs, où ils se « croient » légitimes. Ce weekend, ce fut le cas dans plusieurs des manifestations organisées un peu partout en France contre Monsanto.

La chasse aux fascistes est ouverte !

Pourquoi des guillemets à « nos » et à « croient » ? Parce que comme on va le voir ci-dessous, ces manifestation sont organisées par des gens parfois à l’opposé absolu de l’antifascisme révolutionnaire et que ces organisateurs donnent bien raison aux fachos de s’y croire légitime.

Après avoir été qualifié de blog à la solde du lobby de la corrida suite à cet article, on va maintenant avoir le droit d’être taxé d’être à la solde du lobby des OGM, si pour une fois on pouvait être rémunéré par Monsanto … Qu’importe, en écologie comme ailleurs ce qui compte, ce ne sont pas les sombres manipulations de quelques fachos ou philofascistes mais bien la lutte réelle menée sur le terrain. Or le pire coup de poignard qu’on pourrait donner aux luttes écologistes serait d’en taire les limites et d’accepter de partager nos combats avec les fascistes. Les fachos ont toujours essayé d’infiltrer les luttes écolos (dossier bien utile sur les fafs et l’écologie ici) et certains écolos les aident bien.

Entendons nous bien, le mot d’ordre des manifs de ce weekend, tout discutable qu’il soit, n’est ni illégitime ni fascisant. Il se trouvait d’ailleurs dans ces manifs une large majorité de personnes progressistes bien intentionnées et même quelques antifascistes et révolutionnaires. Mais aussi un certains nombre de conspirationnistes anti chemtrails, quelques fachos purs de divers horizons et hélas un très grand nombre de « citoyens » « apolitiques ».

Chassons les nazis !

C’est ce que nous pouvons voir dans cette vidéo filmée à Strasbourg par Taranisnews.

Comme ils le disent eux-même, ces tristes abrutis sont des « natios » se revendiquant du Cercle Proudhon.

Comment, vous ne connaissez pas le cercle proudhon ? Ne vous inquiétez pas, c’est normal, vu le détail de l’histoire qu’il représente ! Ce groupuscule fondé en 1911 par le journaliste Alfred-Georges Gressent, ancien anarcho syndicaliste devenu disciple du monarchiste Maurras, et Edouard Berth, ancien syndicaliste révolutionnaire proche de Georges Sorel, n’a existé que 3 ans et se revendiquait nationaliste, antisémite et partisans de la grève générale insurrectionnelle. Avec un tel fatras idéologique, il n’est pas étonnant de voir ce cercle ressurgir dans les temps de confusionnisme triomphant qu’on connait. Ce syncrétisme et ce saint crétinisme permettent à son héritage d’être régulièrement revendiqué tant du côté de l’Action Française (origines obligent) que du Gud (en l’occurrence) ou des solidaristes de Troisième Voie. Mais c’est actuellement la sphère soralienne qui a surtout repris le créneau pour faire vivre son empire commercial. Kontre Kulture a édité en 2014 les cahiers du cercle Proudhon avec en préface le mémoire sur le sujet de Pierre de Brague, lui même membre d’Egalité et Réconciliation. Depuis, Pierre de Brague est un des orateurs en vue d’E&R : longue présentation vidéo de son travail sur E&R TV en plein d’épisodes, dédicaces avec les auteurs de Kontre Kulture au théâtre de la main d’or le 9 février 2015, conférences d’E&R à Nantes le 20 décembre 2014 et le 9 mai 2015, dîner-conférence à 25€ en Normandie le 11 avril 2015, conférence à Toulouse le 6 mars 2015  …

En 2014 à Aix-en-Provence, les soraliens Marion Sigaut et Pierre de Brague faisait même une conférence dont la comm' portant pourtant bien la griffe E&R était signée Action Française, c'est beau l'oeucuménisme !

En 2014 à Aix-en-Provence, les soraliens Marion Sigaut et Pierre de Brague faisaient même une conférence dont la comm’ portant pourtant bien la griffe E&R était signée Action Française, c’est beau l’oeucuménisme !

Cette liste incomplète pour dire que le cercle Proudhon semble bien être la lubie du moment des soraliens et qu’il y a nécessité à faire connaître le cercle Proudhon dans les réseaux militants (et une fois pour toute, non ça n’a rien d’anarchiste, même teinté de misogynie et d’antisémitisme à la Pierre-Joseph) ainsi que son logo. On risque d’en entendre parler dans les temps à venir et la vigilance va être nécessaire.

Le logo du cercle Proudhon, tout un programme à lui seul !

Le logo du cercle Proudhon, tout un programme à lui seul !

Finissons-en avec cet apparté et revenons au sujet de la manif de samedi à Strasbourg. 2 gus se baladent avec un T-Shirt avec le logo du cercle Proudhon et une pancarte « Natios et écolos », des antifascistes décident donc de les virer de la manif. Jusque là, rien d’extraordirnaire.

Les deux fachos avec leur T-shirt du cercle Proudhon et leur comparse en civil (avec la veste en Jean et les lunettes).

Les deux fachos avec leur T-shirt du cercle Proudhon et leur comparse en civil (avec la veste en Jean et les lunettes).

Sauf que les fachos en question ont immédiatement trouvé des alliés ; en premier lieu le service d’ordre de la manifestation. Ceux-ci, arguant de l’apolitisme de la manifestation et de la cause, tiennent à permettre aux fachos de manifester parce que « on est tous humains, on ne fait pas de politique ». ça c’est de l’argument, et avec ça, ce n’est pas une mais trois fois que le SO fait son possible pour réintégrer les fachos dans la manif (après un petit passage des fafs dans les jupes des flics parce qu’on est pour la révolution conservatrice mais on sait où sont ses alliés) !

A la droite du facho qui l'applaudit à tout rompre, une membre de l'orgainsation prend leur défense parce que

A la droite du facho qui l’applaudit à tout rompre, une membre de l’orgainsation prend leur défense parce que « on est tous des terriens » (xénophobes envers les ET, avec ça) et, vieille antienne philofasciste, aux antifascistes présents : « c’est vous les fascistes ». Quizz, à quelle organisation appartient cette militante bardée de badges ?

Le tout avec le soutien d’une partie pas anodine des manifestants, toujours sous couvert d’apolitisme et de relativisme. Voilà qui pose plusieurs problèmes et qui amène quelques remarques liminaires.
1) Quand bien même il s’agirait d’un cadre apolitique, disons un concours de pétanque, il n’est nul lieu où les fachos sont acceptables. Il n’y a pas de cadre où il est acceptable de cotoyer des racistes, homophobes, antisémites, négationnistes… Les fachos ne sont nul part chez eux sinon dans les poubelles de l’histoire, il n’y a ni lieu ni dates où la chasse ne soit pas ouverte.

Saison ouverte pour la chasse aux nazis.

2) Les manifestations contre Monsanto, les OGM et le brevet du vivant sont évidemment, comme l’ensemble des luttes écologistes, tout sauf apolitiques. C’est la logique même du capitalisme qui est en cause et les luttes écologistes passent obligatoirement par un affrontement sans concession du mouvement social avec le capitalisme. Or n’oublions jamais que les fachos n’ont pas d’autre raison d’être que de constituer un rempart pour le capitalisme contre le mouvement ouvrier dont ils veulent la mort.
3) Les arguties citoyennistes sont à la mode bien au-delà des questions écolos. On trouve de plus en plus de gens qui, sous prétexte de vouloir faire de la politique autrement, revendiquent l’apolitisme et veulent ériger un caractère citoyen au-delà des barrières politiques. En plus d’être stupide, c’est absolument stérile, car celles et ceux qui en profitent le plus sont bien évidemment ceux qui ont le plus intérêt à briser le cordon sanitaire. C’est ainsi que les fachos et conspirationnistes divers ont par exemple très facilement gangrenné puis récupéré les embryons de mouvement des indignés en France ou les cadres anonymous France. L’apolitisme et le citoyennisme sont des tares à éradiquer en toute urgence, pas besoin d’arborer les couleurs d’une orga pour lutter, mais ses idées et le camp choisi dans la guerre de classes doivent s’afficher à tout vent !
4) Ce n’est pas parce qu’on revendique l’apolitisme qu’on est apolitique, ni même qu’on n’a pas d’appartenance partisane. Ici par exemple, le Service d’Ordre philofasciste était entre autre composé de militants de Nouvelle Donne, organisation qui se dit à la gauche du PS et qui est une des figures de proues de cette soi-disant « politique autrement », organisation dont le philofascisme s’est déjà exprimé à de nombreuses reprises (voir par exemple ici, ici  ou ).
5) Sur l’argument « nous sommes tous des humains », une réponse a déja été faite dans un grand film militant :
6) Rappel toujours utile : Non, il ne faut pas laisser tranquiles les fachos au nom de la liberté d’expression et non, il ne faut pas parler avec tout le monde !

EDIT

Confusionnisme.info nous en apprend un peu plus sur les 3 fachos en question (dont un est un pseudo journaliste accompagnant les deux autres) : Strasbourg : portrait des deux fachos anti-Monsanto

9 réflexions au sujet de « Citoyennisme et apolitisme FAIL »

  1. Yann Manac'h

    Pour la dernière raison, j’aimerai savoir votre avis sur les positions de Noam Chomsky, pourtant anarchiste ?

    Répondre
    1. failfaf Auteur de l’article

      1/ Que Chomsky se dise anarchiste, maoiste, trotskiste, végétarien ou raélien on s’en fout pas mal.
      2/ Ce que dit Chomsky sur le sujet est de la merde (c’est expliqué dans le lien posté en fin d’article) et ce que disent ceux qui citent Chomsky sur le sujet est de la grosse, grosse merde
      3/ On n’a strictement rien à foutre de l’avis d’un type qui signe des pétitions avec des négationnistes notoires et le revendique au nom de la liberté d’expression (à part que ça nous conforte dans l’idée que la liberté d’expression n’est vraiment pas une valeur en soi) ou qui donne des interviews au fasciste Piero San Giorgio.

      Répondre
  2. Riquet34

    Bonjour,
    je suis d’accord avec vous à ceci prés que selon moi l’on ne peut pas mettre sur un même plan apolitisme et « citoyennisme ». Il existe par exemple à Béziers un collectif qui se veut hors de toute obédience (politique, syndicale, religieuse) dans le sens où ce collectif ne représente la voix que de celles et ceux qui le font vivre. Ce collectif s’est constitué après l’élection de ménard pour décrypter et critiquer sa politique d’extrême voire d’ultra droite. Nous véhiculons des idées, nos idées. Voilà en quoi l’action de ce collectif est d’inspiration citoyenne, avec en son sein des individualités pour certaines politisées et pour d’autres moins, ou peu. Cependant un point commun relie tous ces citoyens, le refus sans concessions et le combat de la menace fasciste et de ses prémices qui se répandent via les canaux d’extrême droite. Ils sont sur le terrain, dans la rue et c’est bien là qu’il faut apporter la contradiction et le rapport de force. Cliver à outrance pour à tout prix faire de ce qui n’est pas frontalement antifa des freins ,voire des ennemis, ça peut-être risqué et très contre productif, au seul bénéfice des fascistes. L’action citoyenne mène le même combat que l’action l’antifasciste. Comme elle, elle est diverse; alors sachons, sans parler à tout le monde, accepter les différentes formes d’action quand celles-ci se retrouvent unies pour lutter contre un même ennemi.

    Répondre
    1. failfaf Auteur de l’article

      Difficile de voir la différence que vous faîtes entre apolitisme et citoyennisme. L’action citoyenne, on ne sait pas ce que c’est. Les citoyens, on ne sait pas qui c’est (les trois abrutis du GUD sont vraisemblablement citoyens français, quand certains compagnons de lutte immigrés ne le sont pas). Etre prolétaire ou bourgeois ça a un sens, être communiste, anarchiste, capitaliste, fasciste, ça a (plus ou moins) un sens. Il n’est pas question de cliver à outrance, encore moins de se couper des non-militants, mais il y a nécessité à ne pas masquer ses convictions, à ne pas chercher à effacer les barrières idéologiques. ça permet d’éviter par exemple d’avoir un site internet comme celui dont j’ai supprimé le lien à la fin de ton commentaire, qui a pour but de lutter contre un facho, qui promeut du bakounine … et fait de la pub pour une conférence de l’UPR, organisation clairement d’extrême-droite !

      Répondre
      1. Riquet34

        Bon franchement c’est désespérant, je fais parti du collectif et je peux garantir que LE combat qui réunit tout ces gens c’est la lutte contre l’extrême droite et le fascisme. Je vois tout à fait « l’article » sur bakounine » , m’inquiète pas plus que ça. En revanche je n’ai rien vu passer quand à l’UPR , ce qui serait autrement plus troublant je vous l’accorde. Je crois que aujourd’hui avoir une action et se définir par rapport à cette action a un sens. Devant les millions du ventre mou qui attendent, parceque désespérés, dégoutés ou parceque préférant leur dernier ipod aux difficultés de son voisin, ou parceque « si cela va bien pour eux c’est qu’ils le méritent et que les z’ot n’ont qu’a se sortir les doigts du cul! », devant ces « inactifs » je crois que l’action citoyenne a toute son importance et appuyant très fort sur le marqueur du refus de l’extrême droite et de tout compromis fasciste. Pour l’article en question, citoyens nous sommes citoyens nous resterons et la vigilance ne doit pas nous quitter. Effectivement on s’est fait eu mais j’ai envoyé un message concernant l’article en question, vous aviez raison merci de l’indication. Bonne journée.

        Répondre
  3. Arilyn Rhapsody

    Attention, en déversant ce torrent de haine à l’encontre des fasciste, vous jouez leur jeu.

    En effet, tous ces beaux tracts, où l’on voit des antifas éclater la gueule d’un nationaliste contre le trottoir, sont repris en cœur par tous les sites d’extrême-droite, par exemple Egalité et Réconciliation.

    Alors, lorsqu’une personne apolitique et sans réelle conscience de classe lit ce genre de propagande, elle aura tendance à se rallier du côté de ces jeunes gens en t-shirt blanc, et elle trouvera grotesque ce vieil antifa qui vocifère comme un possédé.

    La violence de rue doit rester l’apanage des fascistes. Nous, on ne répond qu’en cas de légitime défense.

    Répondre
  4. Ping : Dégager les provocateurs fascistes WIN | FailFaf

  5. Ping : La Horde – Suisse : pas de fachos contre Monsanto

  6. Ping : Sea Shepherd si chépères FAIL - FailFaf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *