Cable street: lier radicalité et action antifa de masse WIN

Cable street : Barricade dans l'East-end

Barricade dans l’East-end

Cable street : Les antifascistes en rang serré face aux flics

Les antifascistes en rang serré face aux flics

Cable street : La masse antifasciste du prolétariat

La masse antifasciste du prolétariat

Quand on parle d’antifascisme et qu’on dit 1936, on pense généralement à l’Espagne. C’est pourtant en Angleterre, dans le populaire et multiculturel quartier londonien de l’East-End ) que le 4 octobre 1936 vit se dérouler un des grands épisodes de l’antifascisme. Il était presque minuit dans le siècle et Oswald Mosley, à la tête de l’union britannique des fascistes et des nationaux socialistes (BUNF) voulait entamer dans ce quartier où résidait notamment une forte communauté juive une grande série de parades paramilitaires à travers le pays. Pourtant le mouvement ouvrier n’était pas encore écrasé et la réaction fut vive. Pendant une semaine, les militants firent du porte à porte, tractèrent, affichèrent ; tout le quartier était en effervescence. Le 4 octobre, ce sont plus de 100.000 antifascistes (syndicalistes, anarchistes, communistes…) qui se sont mobilisées prêts à en découdre avec la milice fasciste : les chemises noires.

Cable street : tract d'appel à la mobilisation antifasciste

tract appelant à manifester contre la provocation de Mosley

En face les quelques milliers de chemises noires ne faisaient pas le poids et auraient sûrement été écrasées par la puissance populaire si les flics n’avaient, comme toujours, protégé les fascistes, donnant lieu à une journée d’affrontements impressionnants.

Oswald Mosley saluant ses troupes des chemises noires.

Oswald Mosley saluant ses troupes des chemises noires.

Cependant les paramilitaires fascistes ne purent pas défiler dans le quartier, la victoire du mouvement ouvrier fut éclatante et Mosley ne put plus jamais parader ainsi après cette déroute. Sous la pression populaire le gouvernement britannique prit d’ailleurs un arrêté interdisant les défilés en uniformes.

Cable street : le journal du Parti Communiste de Grande Bretagne du lendemain célèbre la déroute fasciste.

Cable street : le journal du Parti Communiste de Grande Bretagne du lendemain célèbre la déroute fasciste.

Pour plus d’infos, vous pouvez lire ce témoignage par un syndicaliste qui y a participé, généreusement traduit par le Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS).

Voir également la bataille de Lewisham et la bataille de Waterloo.

6 réflexions au sujet de « Cable street: lier radicalité et action antifa de masse WIN »

  1. Ping : Unité contre l’EDL WIN | FailFaf

  2. Ping : Bataille de Lewisham : antifascistes WIN | FailFaf

  3. Ping : Blood & Honour au concert de Skrewdriver FAIL | FailFaf

  4. Ping : Il est fascisme moins le quart | Collectif Alternative Libertaire Bruxelles

  5. Ping : Il est fascisme moins le quart | ★ infoLibertaire.net

  6. Ping : Il est fascisme moins le quart | [DEV] infoLibertaire.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *