Archives mensuelles : juin 2013

Infiltration des réseaux de défense des animaux: FAIL

Militants  de Troisième Voie déguisés en défenseurs des animaux.

Militants  de Troisième Voie déguisés en défenseurs des animaux.

En novembre 2012, la Section Défense Animale, pseudopode de Troisième Voie, faisait une apparition remarquée lors d’une manifestation contre la fourrure animale. La supercherie n’a pas pris car outre ce logo un peu grillé (le détournement de la « main » de SOS racisme est une des spécialités de l’extrême-droite), plusieurs militants du groupe étaient bien connus pour leurs activités fascistes et identifiés. Outre les trois personnes identifiées sur ce lien, se trouve sur la photo ci-dessous (la blonde en fourrure synthétique) une militante de Troisième Voie bien connue, appelée Nathalie Krier, Nath Animaliste sur Facebook (on retrouve cette militante sur la photo postée dans cet article, au premier rang, portant le T-Shirt de l’organisation) et qui, nous l’avons appris juste avant publication, est candidate aux élections à la SPA.

Nathalie Krier aka Nath Animaliste et Esteban Morillo

Nathalie Krier aka Nath Animaliste

Ces tentatives d’infiltrations sont monnaie courante et ne signifient absolument pas un quelconque intérêt de ces fachos pour la cause animale. Simplement les fachos savent que pour recruter large, ils ne peuvent se contenter de s’afficher « bonjour nous sommes racistes, sexistes, xénophobes etc…, rejoins nous » (ce qu’ils font aussi cela-dit). Ils passent donc leur temps à essayer d’infiltrer différents combats pour y recruter des personnes un peu paumées. On peut ainsi les retrouver s’insinuant dans les luttes écologistes (par exemple les bretons d’Adsav surfant sur les marées noires), dans les luttes en défense des cultures et langues minoritaires (spécialité des identitaires), prenant prétexte du droit des femmes ou des homosexuels pour combattre les musulmans (FN, riposte laïque…)… Généralement, la vigilance antifasciste doublée de la stupidité des fachos permet de les griller bien vite et ils ont une certaine habitude de se faire virer de tous les cadres larges (par exemple lors de cette manif pour la réunification de la Bretagne, lors de cette manif pour l’occitanie, lors de la lutte pour sauver une école Diwan (p20), etc…).

Mais revenons à notre cortège « touche pas à ma peau ». Il reste une personne que tout le monde connait maintenant bien, tenant le coin gauche de la banderole: Esteban Morillo, l’assassin de Clément Méric. Par ailleurs au moins une autre parmi la petite dizaine de personnes présentes dans ce cortège nauséabond (funèbre, on l’a déjà faite) est impliquée dans le meurtre de Clément: la demoiselle au cheveux courts décolorés, Katia Veloso, la fameuse copine d’Esteban qui a elle aussi été arrêtée dans le cadre de l’enquête suite à la mort de Clément Méric. Par ailleurs, Elsa Guibert, elle aussi identifiée par Vigilance Vegan Antifa fait partie des membres du groupe de soutien à Esteban Morillo sur Facebook. On a donc là un groupe qui prétend faire de la défense animale mais dont les membres les plus connus le sont pour être liés au meurtre de Clément, qui lui, était réellement un militant antispéciste et végétalien.  Un FAIL qui n’a donc rien de drôle, mais un sacré FAIL tout de même.

AKP: Photoshop FAIL!

Photo de la manif de soutien à Erdogan (mal) photoshopée par la propagande de l'AKP

Photo de la manif de soutien à Erdogan (mal) photoshopée par la propagande de l’AKP pour la faire passer pour plus grosse

Ce qui est entouré en rouge, ce sont des manifestants qu’on retrouve plusieurs fois dans cette image, indiquant que « quelqu’un » a copié des bouts d’images pour les coller un peu plus loin afin de faire croire que le soutien à Erdogan, fortement contesté dans la rue, est plus important qu’il ne l’est.

Je sais que faire figurer l’AKP dans FailFaf peut porter à polémique. Peut-on se permettre de faire figurer Erdogan et son parti parmi les fafs ? Question épineuse. Ce qui m’a décidé à y répondre positivement, c’est que jamais un dirigeant démocratique (un gouvernement PS en France par exemple) utiliserait sur un temps long l’usage totalement immodéré de la force publique pour se débarrasser de contestataires, quitte à faire de nombreux blessés. Surtout pas quand la contestation est née du refus par des gens de laisser détruire et bétonner un lieu qu’ils tiennent à préserver (indice de ce qui n’existe pas chez nous: la ZAD, sans dire que c’est la même chose).

Serge Ayoub: Cohérence FAIL

Ok, on sait c’est un peu facile, à ce rythme on pourrait en écrire des dizaines et on aurait  directement pu faire un unique article intitulé Serge Ayoub FAIL et y raconter le garçon dans son ensemble. Mais là, récemment, le skinhead à la batte a une actualité. Les média rances, en recherche constante de petits frissons et de grands audimats lui ont ouvert grand leurs portes. Ce doit être normal pour eux quand des fascistes assassinent de donner la parole à leur chef. Et en terme de FAIL, autant dire que Serge Ayoub a donné tout ce qu’il pouvait. Ce type a souvent une réputation de beau parleur voir d’intello, mais il faut bien dire qu’une réputation est toujours relative au milieu dans lequel la personne évolue et qu’en l’occurrence, les notions d’élocution et d’intelligence sont très, très relatives.

Cette interview de plus de 12 minutes donnée sur I-télé donne une petite idée de la tribune inespérée qui a été offerte à Serge Ayoub, comme un encouragement à multiplier les meurtres. Elle donne également une idée claire d’un Ayoub en pleine perdition. Vêtu d’un costard sorti tout droit d’une autre dimension, suant comme un bœuf (à se demander s’il n’a fait que la vendre, sa méthamphétamine), l’homme s’embrouille immédiatement sur les meurtriers qu’il ne connait pas mais a eu au téléphone, accumule les mensonges (sur la façon dont est mort Clément Méric, sur son absence de condamnation pour agression violente…), les phrases hachées au sens énigmatique, se coupent et se recoupent.

Mais le FAIL qu’on voulait mettre en lumière est ici au cœur de sa technique de défense : une victimisation sans limite. A 2’14 », il explique que les boneheads se sont fait agresser parce que l’extrême-gauche a l’habitude de s’en prendre à leurs semblables, à 4’15 », il dénonce la violence d’extrême-gauche, en fin d’interview, il redit que pour lui c’est le mort qui était l’agresseur et qu’il faut condamner.

Voilà qui cadre fort mal avec le discours antérieur de Serge Ayoub. Par exemple son documentaire Sur les pavés, un quasi one man show à la gloire d’Ayoub et ses amis au bras tendu. Serge Ayoub et deux ou trois guignols passent leur temps à se moquer des antifa qui jamais ne les ont battus, qui passaient leur temps à courir devant eux et les font bien rire à prétendre savoir se battre.

http://youtu.be/w0nTgtapZM4

Les téléspectateurs sont naïfs, il est facile auprès d’eux de se faire passer soit et sa mouvance pour des warriors à la cheville desquels personne n’est jamais arrivé, il est facile de se faire passer pour de pauvres victimes pourchassées par les ultra-violents d’extrême-gauche (et même pour un saint, à 9’40 »). Il est par contre un petit peu plus difficile de cumuler les deux en se faisant passer tour à tour pour l’un et pour l’autre. Cohérence FAIL.

Pierre-Louis Mériguet : Street Credibility FAIL

Pierre-Louis Mériguet, dénonçant le droit au « mariage pour tous »

S’il n’est pas magnifique, débordant de virilité avec sa barbe, ses lunettes noires et son T-Shirt blanc pour lui mouler les biceps. Cette incarnation même de la testostérone faite homme, c’est Pierre-Louis Mériguet, le leader de Vox Populi (groupuscule d’extrême-droite tourangeau).

Avant PLM a eu un pseudo. Avant il a été skinhead. Avant il chantait dans un groupe appelé Insurrection, et il y chantait sa haine de la police, un vrai rebelle. Mais ça, c’était avant. Parce que maintenant, ce petit commerçant cherche à donner, à lui et son organisation politique, une image respectable. Maintenant, comme l’indique la Nouvelle République, Pierre-Louis réclame plus de flics, Pierre-Louis demande à la police de le protéger et Pierre-Louis porte plainte. En fait, le dépôt de Plainte, PLM en a même fait son sport favori, comme il s’en vante sur twitter.

Les plaintes déposées par Pierre-Louis Mériguet contre

Les plaintes déposées par Pierre-Louis Mériguet contre « l’ultra gauche » en 2 ans (photo postée par lui sur son compte twitter)

Et notre Pierre-Louis de s’indigner que malgré cela « rien ne bouge ». Il a quand même raison, Pierre Louis, à tant emmerder les magistrats, il aurait quand même bien mérité que le syndicat de la magistrature lui réserve une petite place sur leur mur des cons. Sinon, FailFaf voudrait juste généreusement le prévenir: c’est bien beau de retourner ainsi sa veste, mais il faut se méfier, des fois on écorne tellement son ancienne image que le retour en arrière en devient impossible.

Plus d’infos sur Vox Populi ici.

EDITION DU 13/11/2013


Tiens, tiens. Ecoutez ce cher PLM de la seconde 45 à la 55. Vous ne rêvez pas, l’ancien rebelle anti-système veut intégrer la campagne du Rassemblement Bleu Marine et, on le comprend derrière les mots, aimerait en être le candidat. De là à dire que toute cette recherche de crédibilité et de respectabilité avait un lien direct avec la volonté de se faire accepter par les bourgeois du Front National et une ambition électorale, il n’y a qu’un pas qu’on ne se générait pas trop à franchir. Enfin, on espère que l’hypothèse du journaliste de TV Tours n’est pas la bonne quand il laisse entendre que l’agression minable dont s’est rendu coupable Mériguet pourrait n’être qu’un coup de comm’ pour montrer aux Loups Turons, ses anciens amis qui seraient un peu refroidis par les nouveaux efforts de respectabilité de Mériguet. Parce qu’on t’avait prévenu, PLM, quand on a perdu la street credibility, on l’a perdue. Ce genre d’agression armée ridicule montre juste que tu es incapable de garder tes nerfs, sûrement pas que tu es un rebelle ! En tous cas, nous espérons qu’il aura sa place sur une liste bleue marine aux municipales de 2014, afin qu’on puisse demander au FN d’assumer les actes et paroles d’un facho de plus.

Serge Ayoub: mémoire FAIL

Bon, je vous rassure, je ne vous refais pas l’article précédent à l’envers. Ayoub, lui, se souvient très bien de ses liens avec le FN et Marine Le Pen, peut-être même qu’il en rajoute un peu dans ses bons rapports avec celle-ci. Il faut dire que pour lui, c’est l’inverse que pour elle, elle est une fréquentation qui parait presque saine par rapport à lui. Par contre il y a d’autre gens qu’il parait oublier rapidement, et pas n’importe qui, ses frelots, ses camarades mêmes de Troisième Voie.
Serge Ayoub a dit et répété sur les chaînes d’info en continu qu’il ne connaissait pas les gens arrêtés dans le cadre du meurtre de Clément Méric, que ceux-ci ne sont ni n’ont été membres des JNR et de 3ème Voie.

Esteban Morillo et Serge Ayoub ensemble

Esteban Morillo et Serge Ayoub

Esteban Morillo et Serge Ayoub face à face

Esteban et le « beau »  Serge se font face

Ces deux photos, prises dans le cortège de Troisième Voie lors de leur hommage à la pucelle le 12 mai dernier, ont été publiées dans le canard enchaîné du 12 juin 2013.

On voit donc que les deux s’étaient déjà côtoyé, et au sein d’un rassemblement assez petit, concernant un milieu assez fermé.

Cependant, en se faisant l’avocat du diable, on pourrait imaginer qu’Esteban soit venu à cette sauterie en simple sympathisant, une seule fois, pour voir, et qu’il aurait juste parlé deux minutes à Serge Ayoub qui n’en aurait pas gardé souvenir.

Heureusement, les antifa veillent. C’est l’Action Antifasciste Paris Banlieue qui a fait volé en éclat la possibilité même de cette théorie.

Au premier rang on reconnait également Nathalie Krier dont il a déjà été question ici

Au premier rang on reconnait également Nathalie Krier dont on parle plusieurs fois sur ce blog

 

Ils ont en effet publié cette photo sur leur compte facebook accompagnée de ce communiqué. Ne cherchez pas de chemins détournés, si Esteban Morillo pause avec Serge Ayoub et d’autres militants de Troisième Voie et portant lui-même le T-shirt du mouvement, c’est tout simplement parce qu’il militait à Troisième Voie et connaissait personnellement son leader. Alors peut-être juste que c’est la sénilité qui guette le chef des JEUNESSES Nationalistes Révolutionnaires (bientôt 50 piges, ça fait un peu vieux comme jeunesse), auquel cas, il va être temps de se retirer, parce que ça ne se fait quand même pas, d’oublier ses frères d’armes quand ils sont en taule.

Marine Le Pen: Mémoire FAIL

Tous les média de masse ont donné ces derniers jours la parole à Marine Le Pen, leur grande amie. Celle-ci en a profité pour dire et répéter qu’elle et son parti n’ont aucun lien avec les JNR et Serge Ayoub, version corroborée par son bras droit Philippot. Pourtant, il serait temps qu’ils consultent face à ces problèmes d’amnésie.

Marine Le Pen au Local, bar de Serge Ayoub

Marine Le Pen au Local, bar de Serge Ayoub

A droite, Serge Ayoub se faisant interviewer dans son bar « le local ». A gauche, Marine Le Pen buvant un verre dans le même local, tapisserie faisant foi (et personne n’irait penser qu’il puisse y en avoir une aussi moche en deux endroits).

Jean-Marie Le Pen protégé par un membre des JNR.

Jean-Marie Le Pen protégé par un membre des JNR.

A 12 jours d’intervalle, Daniel Mack a sa casquette de membre du DPS (service d’ordre du FN) le 1er mai 2012 (à gauche) et sa casquette de membre des JNR (à droite) source Réflexes

Serge Ayoub et quelques membres des JNR, venus soutenir la candidature de Marine Le Pen pour les législatives à Hennin Beaumont, le 1er juin 2012.

Serge Ayoub et quelques membres des JNR, venus soutenir la candidature de Marine Le Pen pour les législatives à Hennin Beaumont, le 1er juin 2012.

Les inrocks s’étaient également fait l’écho le 14 septembre 2011 d’un dîner entre Marine Le Pen et Serge Ayoub, dont celui-ci étaient sorti très satisfait

Cable street: lier radicalité et action antifa de masse WIN

Cable street : Barricade dans l'East-end

Barricade dans l’East-end

Cable street : Les antifascistes en rang serré face aux flics

Les antifascistes en rang serré face aux flics

Cable street : La masse antifasciste du prolétariat

La masse antifasciste du prolétariat

Quand on parle d’antifascisme et qu’on dit 1936, on pense généralement à l’Espagne. C’est pourtant en Angleterre, dans le populaire et multiculturel quartier londonien de l’East-End ) que le 4 octobre 1936 vit se dérouler un des grands épisodes de l’antifascisme. Il était presque minuit dans le siècle et Oswald Mosley, à la tête de l’union britannique des fascistes et des nationaux socialistes (BUNF) voulait entamer dans ce quartier où résidait notamment une forte communauté juive une grande série de parades paramilitaires à travers le pays. Pourtant le mouvement ouvrier n’était pas encore écrasé et la réaction fut vive. Pendant une semaine, les militants firent du porte à porte, tractèrent, affichèrent ; tout le quartier était en effervescence. Le 4 octobre, ce sont plus de 100.000 antifascistes (syndicalistes, anarchistes, communistes…) qui se sont mobilisées prêts à en découdre avec la milice fasciste : les chemises noires.

Cable street : tract d'appel à la mobilisation antifasciste

tract appelant à manifester contre la provocation de Mosley

En face les quelques milliers de chemises noires ne faisaient pas le poids et auraient sûrement été écrasées par la puissance populaire si les flics n’avaient, comme toujours, protégé les fascistes, donnant lieu à une journée d’affrontements impressionnants.

Oswald Mosley saluant ses troupes des chemises noires.

Oswald Mosley saluant ses troupes des chemises noires.

Cependant les paramilitaires fascistes ne purent pas défiler dans le quartier, la victoire du mouvement ouvrier fut éclatante et Mosley ne put plus jamais parader ainsi après cette déroute. Sous la pression populaire le gouvernement britannique prit d’ailleurs un arrêté interdisant les défilés en uniformes.

Cable street : le journal du Parti Communiste de Grande Bretagne du lendemain célèbre la déroute fasciste.

Cable street : le journal du Parti Communiste de Grande Bretagne du lendemain célèbre la déroute fasciste.

Pour plus d’infos, vous pouvez lire ce témoignage par un syndicaliste qui y a participé, généreusement traduit par le Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS).

Voir également la bataille de Lewisham et la bataille de Waterloo.

FailFaf FAIL?

Les fachos et droitards voient de la violence sur ces photos....

Les fachos et droitards voient de la violence sur ces photos….

Depuis que ce billet a été linké dans un article du monde, beaucoup de militants des droites extrêmes ont fait tourner le lien pour démontrer la soi-disant violence de l’Action Antifasciste Paris Banlieue (quelques exemples en copie d’écran ci-dessus). Mon propos n’est pas de dire si l’AAPB sont « des anges » ou « des tendres » pour reprendre le vocabulaire utilisé (ce blog, bien que l’auteur de l’article du monde le range dans la même « mouvance » que l’AAPB, n’a rien à voir avec eux et je leur laisse le loisir s’ils le veulent d’expliquer s’ils se considèrent violent ou non et pourquoi), mais d’exprimer ma surprise car je ne vois pas en quoi ces images accréditeraient l’idée d’un groupe violent.

Alors quoi, je me serai trompé, je serai passé à côté d’armes en choisissant les photos, ou de signes ostentatoires de menaces de mort? Cela signifierait que si les héros du peuple sont immortels, le simple héraut que je suis n’est même pas infaillible? Mouais, ça tient la route. Du coup j’ai pris la peine de vérifier et je n’ai toujours rien vu sur ces photos qui évoque la violence, je vous invite donc à faire de même pour vérifier si je suis bigleux et que c’est bien le premier FAIL de FailFaf, ou si les droitards sont juste encore une fois des menteurs!

Pour que ce soit plus simple, je vous invite à cliquer sur les tofs, vous les aurez en plus grand et comme je suis vraiment sympa, je vais même vous donner deux ou trois indices.

1/ Sur la 1ère photo, ce qu’ils ont à la main, on appelle ça des tracts. Ce n’est pas dangereux, ne vous inquiétez pas, c’est juste de la nourriture intellectuelle (mais c’est vrai que certains peuvent faire des allergies). Quant aux gants, ce ne sont pas des gants de boxe, hein, c’est juste pour ne pas avoir froid, vu que le truc blanc en dessous, c’est de la neige, et que la saison, c’est l’hiver.

2/Sur cette seconde photo, certains ont des canettes de bières à la main, peut-être que pour vous cela montre à quel point ce ne sont pas des anges, mais boire une bière, ce n’est quand même pas très violent.

3/Sur cette photo, le poing levé est un signe de lutte, le pouce levé… bah, c’est un peu comme le pouce vert sur Youtube quant aux deux doigts en V, ce n’est pas impossible que ce ne soit un signe de reconnaissance judéo-maçonnique-illuminati…

4/Alors là, ce ne sont pas des cocktails molotov, hein. Ce sont juste des feux de Bengale ou torches fumigènes! C’est à dire des instruments pyrotechniques festifs.

Tagueurs tourangeaux WIN

Jésus avait deux pères et Marie était mère porteuse

Tag réalisé à Tours

Ce tag a été réalisé au cours de la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 mai 2013, sur la bâche recouvrant la tour de l’église Saint-Julien, à Tours. En légende de la photo, le journaliste de la nouvelle république précise: « Les lettres, trop hautes, sont hors d’atteinte de la « brigade » anti-graffiti de la Ville de Tours« , voilà qui mérite un grand WIN pour les tagueurs!

Dominique Venner FAIL ou WIN?

Le 21 mai 2013, Dominique Venner, figure de proue de l’extrême-droite néo-païenne jamais à court de paradoxes, choisissait l’église Notre-Dame-de-Paris pour gâcher une balle en la perdant dans la vacuité de sa boite crânienne. En guise d’explication, une lettre dans laquelle il expliquait que son geste avait pour but de « rompre la léthargie » et de « réveiller les consciences assoupies« . A la rédaction de FailFaf, on est économe et on pense que la corde à pour avantage sur les cartouches d’être réutilisable. Cependant, si le geste de D. Venner a permis à ses amis fachos de rompre la léthargie et a réveillé leur conscience, tant et si bien que ceux-ci soient tenté de suivre son exemple, nous leur assurons que nous sommes prêts à lancer une souscription publique pour payer les munitions.

Dominique Venner : Follow your leader

Dominique Venner : Follow your leader

Plus d’informations sur Dominique Venner, sa vie, son œuvre ultime et les réactions soulevées dans cet article de l’utile blog Droites extrêmes.